Mission N°3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mission N°3

Message  Babanek le 14/03/17, 05:16 pm

Le 2nd semestre venait de se terminer. Mon apprentissage à l'université m'avait permis d'accroitre mes capacités athlétiques, me faisant un peu moins ressembler au Techie que j'étais. J'avais également suivi un module en pharmacologie qui me permettrait peut-être un jour de reconnaître drogues et médicaments. Enfin, le module d'Aïkido me promettait de bientôt être capable de me défendre si j'étais surpris au corps-à-corps. Les cours que je suivais à la corpo, eux se focalisaient sur des connaissances un peu plus "spéciales", comprenant la résistance aux drogues et à la torture, ainsi que le maniement des explosifs et des produits chimiques.
Je fus convoqué par Mr Johnson dans la salle de briefing de la corpo, le 6 août 2023 à 11h00. Ça sentait la mission R-team! Reaper et Bog m'apprirent être également de la partie.

Mr Johnson nous apprit qu'il nous avait sélectionnés pour une mission de protection d'une corpo de Petrochem, une cadre de 30 ans nommée Katia Stanford qui voulait découvrir la rue et connaître ses frissons. Entre autres, elle voulait voir un concert de Heavy Metal, tester de la drogue et même aller faire un tour en Zone de combat... Sérieux là ??? Nous avions rendez-vous avec elle au Chouette-bar, bien connu pour être le seul de la ville à servir encore de la VRAIE bière, ce qui n'était pas pour nous déplaire.
Nous devrions l'escorter et l'emmener où elle voulait durant 2 à 3 journées, plus s'il le fallait. Une rapide recherche sur le réseau par Bog nous apprit qu'elle habitait la banlieue modérément riche de Pacifica et les quelques informations disponibles sur elle la désignèrent comme une fille à papa. Je fis rapidement l'achat d'une mallette d'électrotechnicien et m'équipais avec toutes les armes et protections que je possédais, histoire d'être paré à toute éventualité. C'était parti pour le baby-sitting!

Le Chouette-bar était situé en hauteur, dans un building surplombant une bonne partie de la ville et se révéla un endroit agréable et calme, les gens causaient à voix basse. Une jolie blonde, avec un corps de mannequin et un tailleur serré nous fit signe de sa cigarette ultra fine à notre arrivée. Bog entama la conversation pendant que nous commandions 4 VRAIES bières. Son apparence indiquait qu'elle semblait prendre les choses à la légère, mais elle s'empressa d'essayer de calmer nos inquiétudes en sortant un Federated X.22-6mm et son permis de port d'armes... Pas vraiment convaincus...



On lui demanda alors les tenants et aboutissants de la mission. Pour briser la monotonie de son quotidien de corpo, elle voulait :"Alors, je veux aller goûter de la drogue, aller à un concert de Heavy Metal, voir des combats de gang au fameux club le Cul-sec et tuer quelqu'un. N'importe qui, un mec inutile, un clochard. Ah et passer 1 ou 2h dans la zone de combat." Hé ben, on était mal barrés. Complètement givrée la nana! Enfin, on était payés pour ça alors...

On conclut le deal en buvant cul-sec nos bières, enfin moi j'essayais et me retrouvais à la cracher par le nez. Katia n'eût aucun problème...

Sur la première console du coin, on trouva un concert de Heavy Metal prometteur : les Heavy Death Ultra Eagles, ce soir à 21h.

Puis direction la corpo où on put vérifier au champ de tir que notre cliente savait se servir de son calibre : elle fit mouche sans problèmes, même avec des pistolets de plus gros calibre. Elle nous révéla alors sa technique : une série de puces de compétences qu'elle avait préparées pour son périple. Après avoir insisté pour qu'elle s'équipe, comme nous, d'une veste blindée et d'une casquette en kevlar par-dessus une tenue plus rebelle que son tailleur, Bog décida d'entamer le rodéo par un vol de voiture. Il se promettait de lui faire profiter de son périple au maximum, elle qui voulait des sensations fortes.

Sauf que tout Runner qu'il était, braquer une voiture n'était pas fait pour lui. Dépité devant l'état dans lequel il mettait la serrure de la voiture en la forçant, je pris les choses en main et l'ouvrit rapidement. Puis j'inspectais le système d'alarme avant de le neutraliser, de trouver la puce GPS du véhicule et de la jeter dans la plus proche bouche d'égouts, avant de démarrer l'engin avec un faux-contact. Ça c'est du car-jacking!

La première étape était le Cul-sec, un pâté de maison entier servant de bar, dirigé par un ancien Rocker-boy à la retraite et modifié pour accueillir une arène de combat pas tellement illégale. L'établissement servait à régler les différends entre bandes rivales, le perdant devant se plier au résultat du combat et se retirer. Il y avait une longue liste d'attente. Le bar était bondé et on y trouvait différents gangs, avec leurs petites spécialités. La police était aussi présente, le tout se bousculant dans une ambiance électrique pour atteindre le bar. Bog repéra un gang de Dorfeurs, de gros consommateurs de drogues. Après un bref échange avec l'un de leurs membres, il revint riche de 6 ampoules d'un liquide jaune et moussant appelé Smash. Il en confia une à Katia avant de lui montrer la voie en avalant d'une traite la dose. S'ensuivirent 6 minutes de fou-rire ininterrompu de leur part, avant que l'on ne s'installe à une table pour boire quelques coups. Dans la conversation, on apprit que Biotechnica, une corpo opposée à Petrochem, utilisant une nouvelle enzyme de croissance qui risquait de déstabiliser complètement le marché de l'agriculture, qui était l'une des spécialités de la corpo de Katia. Puis on se dirigea vers la sortie pour aller au concert, le prochain combat ayant enfin été annoncé pour 1h du matin.

A la sortie du Cul-sec, Katia se fit bousculer par une armoire à glace et protesta en exigeant des excuses, avant de se faire frapper. Mais elle para magistralement le coup, à la surprise générale. Merci les puces... Bog tenta une frappe vers les couilles du mec, sans succès, tandis que je mettais en application mes cours d'Aïkido pour lui balayer les jambes. Il tomba lourdement et je me retrouvais à lui barrer la gorge du coude, prêt à lui mettre une droite en expliquant que s'il ne bougeait plus on en resterait là. Il ne broncha pas et nous pûmes repartir vers la voiture. L'escouade de police qui l'inspectait nous convainquit que prendre le bus était aussi exaltant et nous mènerait aussi bien à la salle de concert.

Une fois sur place, Bog confia une nouvelle ampoule à Katia pour le démarrage du concert. Seulement, cette fois, à l'issue des 5 minutes de rire, il tomba au sol en plein milieu du pogo, irradiant de douleur, dans un état catatonique, alors que Katia se poilait de plus belle... Et voilà, merci la drogue... Piétiné ! Ecrasé ! Il ne s'en relèvera jamais ! Le prenant en pitié, Reaper et moi réussîmes à le ramasser et à le poser dans un coin, son bad trip semblant être parti pour plusieurs heures. Puis on profita du concert, le corps sensuel de Katia rebondissant sur les nôtres dans le pogo, rajoutant un joli bonus à un super concert qui se passa autrement sans anicroches.

Après avoir ramassé Bog, Reaper décida d'aller faire un tour chez les Vodoo Boyz, des connaissances à lui qui pourraient lui fournir de quoi faire repartir Bog avec un peu de chance. Je pris les deux doses restantes de Smash et les cachai dans ma mallette, histoire que Bog ne les prenne pas au mauvais moment... Reaper eut tôt fait d'acheter 2 doses de Dorf, qui ferait planer Bog et oublier sa douleur. Seulement, c'est tout l'inverse qui se produisit : Bog plana à peine mais réclama du Smash et du Dorf comme un fou, avant de sombrer à nouveau dans un état douloureux, le manque semblant très violent. Désemparés, on passa à la corpo pour le confier aux soins des infirmiers, leur expliquant qu'il avait ingéré de la drogue par erreur, croyant à une boisson "normale".

De retour au Cul-sec, on prit place pour assister au duel entre un membre des Lames Sacrées, un gang d'amérindiens spécialisé dans l'utilisation des armes blanches et trois gars des Veuves noires, des nouveaux venus dans la rue qui voulaient gagner un bâtiment pour s'agrandir. Je pariais 100 Ed sur les Lames Sacrées, poussant Katia à parier sur les Veuves noires pour profiter encore plus du match. Et après un bref échange, la Lame Sacrée rencontra celles des Veuves noires, qui remportèrent leur duel, pour le malheur de mes économies mais à la joie éclatante de notre cliente. Elle nous avoua avoir passé une super soirée et nous donna rendez-vous le lendemain à 21h au Chouette-bar pour aller en Zone de combat... de nuit... pas bon...

Avant d'aller se pieuter au loft, on fit un tour à la corpo pour apprendre que Bog avait été transféré à l'hôpital de Night City, dans un état alarmant.

A peine sortis, un homme encapuchonné, banal au possible et sans aucun signe distinctif, probablement un Fixer, nous aborda. Il nous proposa 3000 Ed à nous partager si durant notre excursion de demain, nous descendions notre cliente, tout en la laissant reconnaissable, et la laissions dans un coin. Après l'avoir envoyé bouler 2 fois, on le prit en filature. Mais il nous grilla rapidement et se volatilisa après un coin de rue.

On retrouva Katia le lendemain au Chouette-bar, comme convenu et après une tournée de bière, on commanda un fameux Combat-taxi pour nous mener en zone de combat. Angel (notre Fixer), NJ (notre Corpo en chef), Helena (notre Solo-Nomade) et Roxanne (la Solo n°2) se sont joints à moi, tandis que Reaper a dû rester au loft pour répondre à une autre sollicitation de la corpo.

Le Combat-taxi commandé était un modèle classique sur roues, afin de limiter nos frais. Ses vitres et sa carrosserie blindées furent rapidement mises à l'épreuve après un kilomètre et demie de zone de combat. Alors qu'Angel, qui reconnaissait les lieux, remarquait qu'ils avaient bien changés, le chauffeur nous gratifia d'un "couchez-vous !!!" avant qu'un déluge de balle ne vienne cribler son véhicule. NJ reçut un ricochet malheureux à la tête, qui traversa sa joue de part en part. Alors que je mettais en pratique mes cours de premiers soins et tentais de stopper son hémorragie, une embardée du véhicule me fit exercer une pression non voulue sur son visage, lui arrachant un cri d'indignation. Bon, autant pour les premiers soins, dans ces conditions, mieux valait laisser courir... Le conducteur nous laissa dans un recoin calme, avant de repartir dans un burn en nous souhaitant bonne chance.

Cela ne faisait que deux minutes qu'on progressait vers la périphérie de la zone, quand un bruit de gravats à quelques mètres nous fit mettre à couvert. Notre passé commun dans la zone de combat avait laissé des automatismes dont on ne se séparerait jamais... Après 2 minutes passées dans le caniveau à épier la rue et les toits, on repartit, pour bientôt détecter une embuscade devant nous. Les mecs étaient pas discrets et nous on avait vite retrouvé notre efficacité de déplacement en milieu hostile, adoptant une formation efficace en file indienne sans se concerter. Après 600m, nos solos perçurent une nouvelle embuscade, se mettant cette fois en place devant ET derrière nous. Là, ça se corsait ! Angel nous poussa vers la porte du bloc le plus proche, qu'on traversa au pas de course, suivis de près. On trouva rapidement un étranglement qui serait plus facile à défendre, un tas de déchets en tous genres nous couvrant alors qu'on pouvait admirer la rue et nos poursuivants qui allaient sortir du bâtiment. On dit à NJ que ça servait à rien qu'il essaie de faire des miracles dans son état et il partit derrière nous pour repérer notre voie de sortie.

Dissimulés, on vit bientôt 5 punks armés légèrement. Helena glissa sur une canette, révélant une jambe dont la peau tissée fût à peine égratignée. Roxanne riposta d'une longue rafale, protégeant notre cliente et fauchant un des keums. Je réussis à arroser suffisamment un gus pour le toucher plusieurs fois, donnant du temps à Angel qui se rapprochait pour toucher plus facilement avec son pétard. Helena prit une bastos qu'elle sentit passer cette fois. Elle tenta un coup fumeux en balançant un pavé et en criant "grenade", mais le projectile manqua de peu la tête d'Angel et n'impressionna pas nos assaillants. Katia se prit une balle à la tête, qui lui érafla le cuir chevelu et fut prise de panique. Elle fouilla frénétiquement ses poches pour en sortir une carte qu'elle brisa en criant "Je suis touchée, je suis touchée ! C'est la tête, ils m'ont eue!!!" Et voilà, quand on disait que c'était une idée pourrie tout ça... Mais bon, question émotions fortes, là, elle était servie ! Toujours est-il que NJ revint nous épauler alors que nos punks commençaient à tourner les talons, Angel en couchant un d'un tir à la tête bien senti. Le problème, c'est qu'on savait tous que le raffut qu'on faisait était en train de rameuter tous les tarés du quartier qui s'ennuyaient et attendaient une baston pour se défouler. Alors on emboita le pas à nos assaillants, inversant les rôles et espérant qu'ils savaient où fuir. Mais on avait pas fait 50 m qu'on nous entoura de tous les côtés. Divers groupes pas forcément copains attendaient le signal pour une mêlée géante, quand un AV nous éclaira en descendant et en faisant pleuvoir du minigun sur la populace, qui se mit à s'égayer dans tous les sens. Les toubibs eurent l'air surpris en voyant que Katia n'avait presque rien et l'embarquèrent d'un haussement d'épaule. Comprenant qu'on était avec elle, ils nous laissèrent monter, pas franchement ravis, tout à l'opposée de nous !

De retour à la civilisation, ils nous déposèrent après avoir collé un pansement sur le front de la miss, qui arborait un sourire fier de vétéran de guerre. Elle nous dit avec enthousiasme qu'elle s'était "bien amusée", qu'elle était "trop contente" et "qu'il faut qu'on remette ça un jour". Elle nous fila aussi sa carte de visite perso ainsi qu'une prime de 300 Eb. Carrément givrée mais sympa la nana !

_________________
Que la Force, les Passions, les Kamis et les Fortunes, les 7 et Rhollor et les Anciens Dieux accompagnent vos lancers de dés.
avatar
Babanek
vieux lycans

Masculin

Messages : 175
Age : 32
Date d'inscription : 09/02/2017
Activités hobbystiques : JDR, jeux de société, de cartes, dessin, manga


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum